The GovTech Summit : une journée dédiée à la transformation des services publics

Événement d’envergure internationale organisé par public.io, The GovTech Summit se tenait le 14 novembre 2019 au Palais Brongniart à Paris. Plus de 2000 personnes ont participé à cet événement qui rassemblait les décideurs des principaux pays européens et toutes les parties prenantes de la transformation des services publics.

Nos équipes étaient invitées pour présenter les technologies Silex et participer à des tables rondes sur l’innovation dans l’Achat Public. Retour sur un événement prestigieux avec tous les acteurs mondiaux de la transition numérique des gouvernements européens.

The GovTech Summit - 14 novembre 2019 au Palais Brongniart
The GovTech Summit – 14 novembre 2019 au Palais Brongniart

Une matinée rythmée par des tables rondes et des invités de marque

Au coeur de l’ancienne Bourse de Paris, le GovTech Summit se tenait sur trois étages, et les participants pouvaient répartir leurs temps entre l’auditorium, un espace dédié au networking et à la découverte de services innovants et des salles plus intimistes dédiées à des tables rondes. Durant toute la matinée, c’est la scène de l’auditorium principal qui était à l’honneur et qui concentrait l’attention de la majorité des visiteurs. Devant une salle comble, 6 sessions se sont enchaînées de 09h à 12h.

Parmi les intervenants, Emmanuel Grégoire, le premier adjoint de la Maire de Paris, a partagé sa vision de la transformation des services publics en France et Kersti Kaljulaid, Présidente de l’Estonie a expliqué comment le gouvernement Estonien a réussi à digitaliser la quasi entièreté de ses services publics. La matinée s’est poursuivi avec la table ronde « State of Govtech 2019 », à laquelle participait Cédric O, Secrétaire d’État chargé du numérique. Pour terminer la matinée, Travis VanderZanden, CEO de Bird, livra son point de vue sur l’évolution de la mobilité dans le monde, et la transition qui s’opère actuellement entre les voitures et les modes de transports issus de la micro-mobilité : le rôle à jouer par les États dans cette transition est majeure.

Des échanges passionnants avec Kersti Kaljulaid, Présidente de la République d’Estonie.

À retenir de cette matinée, l’histoire inspirante de la digitalisation des services publics en Estonie, livrée par la Présidente en personne. Selon Kersti Kaljulaid, la réussite de la transition digitale de l’Estonie a résidé dans la capacité à mener des projets conjointement avec le secteur privé, tout en encadrant les pratiques. D’après la présidente, les États sont les seules institutions qui sont aujourd’hui légitimes pour créer des plateformes technologiques à destination des citoyens. La protection des données étant un des sujets les plus sensibles, on ne peux pas laisser leur gestion à des entreprises du privé.

Kersti Kaljulaid, Présidente de la République d'Estonie, intervenait au GovTech Summit le 14 novembre 2019 à Paris.

Kersti Kaljulaid, Présidente de la République d’Estonie, intervenait au GovTech Summit le 14 novembre 2019 à Paris. Les États doivent donc trouver des « espaces juridiques souples » et maintenir des plateformes qui servent les citoyens et tout en assouplissent les procédures administratives. Seul pré-requis pour y arriver : créer une confiance entre le gouvernement et l’État, et créer des lois précises qui encadrent l’utilisation des données. La digitalisation des services publics comporte donc deux facettes : un aspect technique et un aspect politique. Si l’aspect technique est le plus simple à prouver (par exemple le fait que la gestion des impôts sur internet prend moins de temps que le papier), le deuxième aspect, politique, est le plus important : la confiance que les citoyens ont envers technologie.

Silex présentait ses technologies de sourcing sur la scène de l’auditorium !

À partir de midi, 10 entreprises innovantes issues de 8 pays européens se sont succédées sur la scène de l’auditorium pour présenter leurs services. Retenu parmi les finalistes, Quentin Fournela, CEO et cofondateur de Silex, a profité de cette tribune pour présenter les grands projets que nous menons avec le Ministère des Armées ou encore la Région Bretagne, et comment nous mettons les nouvelles technologies à contribution de la transformation de l’Achat Public.

Quentin Fournela, CEO de Silex, présentait les technologies de sourcing Silex au GovTech Summit.
Quentin Fournela, CEO de Silex, présentait les technologies de sourcing Silex au GovTech Summit.

Les membres du jury, venus des quatre coins de l’Europe, ont particulièrement apprécié l’innovation des technologies Silex, et ont souligné le fait que l’Achat Public a besoin de nouvelles plateformes comme Silex pour exécuter les politiques publiques et travailler avec des entreprises innovantes, locales et socialement et écologiquement responsables.

Participation à la table ronde sur l’Innovation dans les Achats.

Pour clore cette journée dédiée à la transformation des services publics, Silex participait à la table ronde sur l’innovation dans les Achats. Aux côtés de Stéphane Conty, responsable du pôle PME, sourcing & Achats innovants à la Direction des Achats de l’État, Markus Kaiser, CEO de BMZ et Hakon Haugli, CEO de Innovation Norway, Stéphanie Gautier, directrice produit de Silex revenait sur la manière dont Silex contribue à la transition numérique de l’achat public.

Stéphanie Gautier, Directrice Produit de Silex, participait à la table ronde sur l'innovation des les Achats aux côtés de la Direction des Achats de l'État pour le GovTech Summit.
Stéphanie Gautier, Directrice Produit de Silex, participait à la table ronde sur l’innovation des Achats aux côtés de la Direction des Achats de l’État pour le GovTech Summit.

Animé par Johnny Hugill, directeur de la recherche et spécialiste de l’achat public chez public.io, la table ronde s’est principalement articulée autour du rôle que les acheteurs ont à jouer dans l’identification de services innovants. Stéphane Conty a notamment fait référence au projet mené entre Silex et la Direction des Achats de l’État. Si des technologies comme Silex permettent aujourd’hui d’identifier en quelques clics des entreprises innovantes, c’est aussi la façon de gérer les projets qui compte. Tous les participants se sont donc entendus sur le fait qu’au sein de tous les projets innovants, c’est les relations humaines qui prévalent. Il faut commencer par des petits projets, en tirer les bonnes leçons et identifier rapidement la valeur pour l’institution, et très rapidement réfléchir à la manière de passer à l’échelle.

Le projet mené par Silex avec la Direction des Achats a donc été présenté comme un double bon exemple d’innovation dans l’achat public. Premièrement parce qu’il faut que l’entreprise innovante comprenne le cadre juridique et la nécessité d’exécuter des politiques publiques qu’ont les institutions, ce qui n’est pas forcément facile pour les startups qui ont l’habitude de travailler avec le privé. Deuxièmement, il faut que les acheteurs publics soient prêts à repenser leur manière de fonctionner dès le début de l’expérimentation et d’accepter de bousculer quelque peu leurs méthodes.

Pour en savoir plus sur les technologies développées par Silex pour les services Achats des secteurs public et privé, rendez-vous sur www.silex-france.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *