Les applications mobiles au service du bien-être des salariés

Le secteur de l’environnement de travail fait face à trois tsunamis technologiques : le logiciel à la demande, les réseaux sociaux d’entreprise et les smartphones.

Les applications au service du bien-être de vos salariés.
Les applications au service du bien-être de vos salariés.

En 2015, 80% des téléphones vendus sont des smartphones. Celui-ci devient l’outil idéal pour permettre au salarié d’interagir avec son environnement de travail.

Déclarer les problèmes directement

Déclarer un incident dans l’entreprise peut s’avérer compliqué : à qui s’adresser ; en combien de temps le problème va-t-il être résolu ? Face à cette perte de temps et à la difficulté de communiquer en interne, Pascaline Bertaux, CEO de Hivy, a voulu « simplifier le geste pour l’utilisateur et améliorer la productivité des services généraux ». Dans l’application en SaaS, vous retrouvez les « I want, I need, I report » d’usage aux Etats Unis. Vous voulez du chocolat ? Vous avez besoin de fournitures ? Il manque une ampoule dans une salle de réunion ? Communiquez directement l’information au service concerné via l’application et le problème sera résolu.

Avec ce type de solution SaaS, il est également plus facile de gérer vos fournisseurs. En effet, un outil comme celui-ci permet de poser et de suivre votre demande en analysant les remontées faîtes par vos parties prenantes. Dominique Delattre-Demetz, directrice de l’Exploitation SFR, l’a bien compris en créant une application en interne. Après réflexion, l’équipe en charge du projet a développé les zones d’actions de l’application : « C’est une application maison qui évolue en fonction du besoin ». Le taux de réparation avec l’application en place est 10 fois plus rapide. Le taux de disponibilité des équipes techniques est en hausse, l’entreprise économise sur ces actions. 

L’évolution interne en fonction du besoin

Au début du projet, l’application de SFR devait uniquement contenir un système de géolocalisation avec un plan avec la possibilité de réserver des salles de réunions. Puis le département a ouvert l’application au confort physique du collaborateur. La lumière qui était gérée par le mouvement obligeait le salarié à bouger pour ne pas se retrouver dans le noir, maintenant la luminosité est adaptable avec un smartphone. L’entreprise a développé une catégorie « e-confort » en déployant des QR code dans les bâtiments. Avec les évolutions fréquentes de l’application des options se sont ajoutées : l’auto-partage est maintenant pris en compte par le système. Le téléphone fait office de clé pour emprunter la flotte auto. Chaque nouvelle idée, 2 ou 3 jours d’intégration sont nécessaires. Pour savoir qui a l’autorisation d’utiliser certaines options, les droits d’accès sont gérés directement par les RH sur la fiche du collaborateur.

Des solutions externes pour répondre aux besoins

Après avoir identifié les besoins des salariés, des solutions existent pour répondre aux demande. Julien van Hoey landt a co-créé le service de conciergerie connecté Quatre Epingles : « On disrupte la conciergerie en apportant une conciergerie collaborative ».

C’est une application mobile qui permet à n’importe qui de commander un service du quotidien : pressing, cordonnier, retoucheur, fleurs, garde d’enfants etc. L’avantage pour les salariés, c’est la logistique collaborative mise en place, puisqu’ils peuvent en effet déposer leur affaire dans un lieu près de chez eux. Pour avoir accès à l’ensemble des services, qui comprend un comptoir de conciergerie virtuelle, une entreprise débourse 99 euros par mois.

Envie de faire appel à des professionnels innovants pour le bien-être de vos salariés ? Silex n’attend que vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *